Mardi 21 novembre 2017, Science Po Rennes, 18h15 : avec Vivian Petit et son livre

"Retours sur une saison à Gaza" est paru aux éditions Scribest en septembre 2017, voici le compte-rendu du livre proposé par Dominique Vidal :

 
"Vivian Petit a séjourné deux fois en Palestine, dont trois mois dans la bande de Gaza, en 2013, comme enseignant au Département de français de l’Université Al-Aqsa. Il en a tiré un livre bourré de qualités.

La première, c’est son mélange des genres : aux chapitres d’analyse s’ajoutent des chapitres de témoignage, les uns enrichissant les autres et réciproquement.

La deuxième, c’est la capacité de l’auteur à faire toucher du doigt à son lecteur l’essentiel : le fait que la bande de Gaza, totalement encerclée, victime d’un embargo cruel et d’agressions meurtrières à répétition – petites et grandes – reste un territoire occupés, dans doute le plus occupé de tous.

La troisième, qui mérite d’être soulignée tant elle devient rare, c’est l’indépendance d’esprit de Vivian Petit. S’il dénonce clairement les responsabilités écrasantes d’Israël dans le drame que vivent les Gazaouis, il n’hésite pas à critiquer celles des Palestiniens, n’épargnant ni le Fatah ni le Hamas.

Préfacé par Julien Salingue, le livre reprend la thèse de ce dernier sur les ONG, accusées de contribuer à une "dépolitisation du soutien à la cause palestinienne, de plus en plus en plus réduit à son simple aspect humanitaire". Mais en sont-elles responsables ? Et la mobilisation politique doit-elle être opposée à l’aide concrète ? Sans celle-ci, d’ailleurs, que deviendrait, au quotidien, la vie des hommes, des femmes et des enfants de Gaza ?
Vivian Petit répond lui-même en évoquant les militants associatifs assassinés par Israël, de Rachel Corrie et Thomas Hundhall à Vittorio Arrigoni…

Un livre à lire !"

> Organisé avec le concours d'Ységoria Sciences po Rennes.




Samedi 18 novembre 2017, librairie, 16h : Sophie Lamotte d'Argy présente et lit quelques-uns de ses textes
  
"Et pour ce qui est de me présenter en tant qu'auteur, eh bien disons que j'écris (pour l'instant) uniquement des chroniques ou des nouvelles, un format certes pas très vendeur, mais que j'ai d'abord adopté pour des raisons pratiques et auquel je me suis finalement habituée. Les wikis sont clairement le reflet de ma vie quotidienne : souvenirs de jeunesse, où situations observées parmi mes proches. Les nouvelles témoignent souvent, elles aussi, de scènes vécues par des gens de ma connaissance, mais ont pour fil rouge de se dérouler dans des lieux plus ou moins emblématiques de Rennes. Quant au ton, c'est difficile pour moi de le décrire, mais peut-être pourrais-je le caractériser par un mélange qui m'est propre de gravité, voire de mélancolie, et de légèreté."


Vendredi 10 novembre 2017, librairie, 20h30 : Pocket show, musiques improvisées


"Femmes A, sans textes ni partitions", duo non versatile, vibratoire et volatile.

Bénédicte Natseu : contrebasse
Nusch Werchowska : Kaoos pad et bric à brac sonore

PAF : 4 €