la minuscule galerie a le plaisir de vous présenter :  

"Baby-sitting" d'Agathe Halais

Appel à projet  

Un jour, je gardais Diane, nous avons dessiné ensemble. J'ai fait son portrait, elle a dessiné son corps. C'était bien. Je veux recommencer !

Si votre enfant a envie de dessiner avec moi alors, un jour, en échange de 1h-1h30 de baby-sitting gratuit .. Mais je garderai le dessin !

Écrivez-moi à cette adresse agatheouchristie (at) yahoo.fr



La règle du jeu : c'est du baby-sitting donc je me déplace chez vous (Rennes et un peu autour), et parent tu en profites pour faire autre chose !
C'est une rencontre donc je ne garde qu'un enfant (5-10 ans) à la fois...



Voir mon travail : agathehalais.blogspot.com
* la minuscule galerie :
Depuis 2013, la plus petite galerie du monde (384 cm² avec une hauteur sous plafond de 40cm) vous propose une fois par mois l'exposition d'œuvres de petit format et présente des artistes travaillant dans la démarche du petit, du miniature, du minuscule…

http://laminuscule.blogspot.fr/

http://www.facebook.com/laminuscule.galerie#

la minuscule galerie
Chez Planète Io
7, rue Saint Louis à Rennes
02 99 79 35 14
 


* Jeudi 24 septembre, jeudi 1er octobre et jeudi 08 octobre , à 18h30, à la librairie : lectures à plusieurs voix de la pièce de Nathalie M’Dela-Mounier « Les Désenfantées » (mai 2015, Éditions Taama, L'Oiseau Indigo diffusion)

Alors que de jeunes migrants tentent en vain de rejoindre l’Europe depuis les plages africaines, deux femmes guettent les appels téléphoniques de leurs enfants partis pour un ailleurs qu’elles n’imaginaient pas. L’un tente de rejoindre les islamistes au nord du Mali, l’autre, une jeune fille, a pris la route de la Syrie où les djihadistes recrutent.
Du déni à la colère, au-delà des efforts que ces mères - qui n’ont apparemment rien en commun - font pour le retour de leurs enfants et pour comprendre les causes de leur départ, il y a le refus du déterminisme et du fatalisme, le désir de réaliser un avenir en commun.
Écrit en collaboration avec l’ancienne ministre de la culture du Mali Aminata Dramane Traoré, le texte souligne la nécessité de remonter à la source des évènements qui tissent puis déchirent les vies de femmes et d’hommes refusant d’être les jouets cassés d’un monde chaotique.

http://www.africavivre.com/mali/a-lire/pieces-de-theatre/les-desenfantees-de-nathalie-m-dela-mounier.html


 * Samedi 19 septembre 2015, à 14h00, à la librairie : Yannick Jadot, député européen EELV, vient discuter de son ouvrage « Climat : la guerre de l’ombre - Les citoyens face aux États et aux lobbys » (septembre 2015, Éditions Le Passager Clandestin)

Joliment illustré par Léo Quievreux, didactique et engagé, le livre met l’accent sur les enjeux des négociations climatiques en cours, notamment lors du prochain sommet de Paris début novembre (le COP21), mais il décrit surtout la multitude d’initiatives citoyennes, de la Bretagne au Bangladesh en passant par l’Amazonie, qui se sont multipliées pour trouver des solutions à la crise climatique et à la crise environnementale. « On n'arrête pas la société lorsqu'elle s'empare de son destin », relèvent les auteurs, qui donnent des visages à cet engagement: la Kényane Wangari Maathai, « celle qui plante les arbres »; André Aschieri, maire d'une commune des Alpes-Maritimes dont les cantines sont entièrement passées au bio ; ou encore le Breton Michel Leclercq (à ne pas confondre !), qui est à l’origine du premier parc éolien 100 % citoyen de France.
Certes, les vents contraires – et notamment les intérêts liés à l’exploitation des énergies fossiles – n'ont pas tous cessé de souffler !!

http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/96740/Yannick_Jadot_home.html