* Jeudi 19 juin 2014 à 18h15: 

rencontre avec Éric Fassin et Serge Guichard


Le sociologue Éric Fassin et le militant Serge Guichard présentent leur dernier livre "Roms et riverains - Une politique municipale de la race", paru aux Éditions La Fabrique en février 2014, coécrit avec Aurélie Windels et Carine Fouteau.
Le rendez-vous est fixé à 18h15 à la Bibliothèque Théâtrale Guy Parigot 16, rue Papu, 35000 Rennes
À noter que le Cridev et l'Association des Amis des Voyageurs s'associent également à l'évènement.

> Éric Fassin
>> blog d'Éric Fassin
>>> Revues.org


* Jeudi 12 juin 2014 à 18h30, à la librairie (07 rue St Louis, 35000 Rennes):

Pour qui écrit-on s'interroge Marie-Françoise Bastit-Lesourd à propos de l'oeuvre de Fanny Raoul
 
Auteure notamment de "Marie Souvestre (1835-1905), féministe et pédagogue", article paru en 2005 dans la revue brestoise Les Cahiers de l'Iroise, M.F. Bastit-Lesourd questionne avec la figure de Fanny Raoul la réception des écrits s'adressant aux femmes et écrits par des femmes.
Pour qui écrit-on? S'agit-il à l'instar de celle qui voulait "sortir du néant où l'opinion les a plongées" (re)mettre en lumière ces femmes écrivains, et les femmes en général?
Précisons que c'est Geneviève Fraisse qui, au travers de la préface de la réédition de l' "Opinion d'une femme sur les femmes" (initialement paru en 1801 puis en 2011 au Passager Clandestin), éclaire à nouveau la finistérienne qui préfigurait bien des débats actuels:

"une chose extraordinaire (…) serait de voir les hommes, toujours en contradiction avec eux-mêmes, établir des règles générales qui cessent de l’être par les nombreuses exceptions qu’on y fait ; des lois auxquelles on déroge lorsqu’il s’agit de certains individus différant de certains autres par la forme ou par la couleur."


 
* Jeudi 05 juin à 18h30, à la librairie (07 rue St Louis, 35000 Rennes):



Improvisations musicales et poétiques


D'un côté c'est le multi-instrumentiste burkinabé Salif Zongo qui lance des sons avec sa cora, son ngoni, sa calebasse ou son djembé, de l'autre lui réponds la voix, le violon, la flûte ou la guitare de la comédienne et tout à fait musicienne Sylvie Ferrara.
Collectés de-ci de-là, ces "Contes des Espoirs" comme elle les nomme sont autant de passerelles vers des récits imaginaires entre des continents sonores..