Mercredi 11 décembre 2013, à partir de 18H, Éric Hazan présente, au café-restaurant Le Knock (48 Rue de Saint-Brieuc,  35 RN), son dernier livre "Premières mesures révolutionnaires après l'insurrection", paru à La Fabrique il y a deux mois et dont voici un extrait:

"L’ordre existant, ce scandale permanent et mondial, ne répond plus à personne, ni de rien. Il a renoncé à tout argument, hormis celui de la force. Aussi, nous ne le critiquerons plus, nous l’attaquerons. Pour attaquer, il faut constituer une force et disposer d’un plan. Ce livre est une proposition de plan pour rendre l’insurrection irréversible, pour que le vieux monde ne puisse plus faire retour, passé le moment où le pouvoir se sera évaporé, où ses débris tournoieront dans le vide. Un plan pour sortir du cycle trop connu des révolutions ratées.
Quant à la force, nous la constituerons en commun, tout en discutant, en amendant ce plan, en en formant un meilleur. Avec tous ceux qui n’en peuvent plus et qui attendent que quelque chose se lève pour nous porter ailleurs. Il faut faire vite : le vent de la révolte parcourt le monde et le domino français ne va pas tarder, comme bien d’autres avant lui, à tomber. Rencontrons-nous. Organisons-nous. Soulevons-nous."

> https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ric_Hazan


Mercredi 4 décembre, à partir de 18h, à la Ligue de l'Enseignement (45 rue du capitaine Maignan, m° Charles de Gaulle), Nicolas Roméas, fondateur de la revue Cassandre, présente l'ouvrage du collectif Cassandre/Horschamp "L'éducation populaire, utopie d'avenir ?", paru en fin d'année dernière aux éditions Les Liens qui Libèrent, et dont il a écrit la préface.

"Ce livre retrace, grâce notamment au travail de Franck Lepage, l’épopée de ces magnifiques utopistes d’hier et d’aujourd’hui. S’il a d’abord pour vocation de transmettre toutes ces expériences encore méconnues, il veut également donner courage et force à tous ceux qui ne se résignent pas à ce que les pratiques culturelles et artistiques soient réduites à la production d’objets marchands ou de signes de distinction pour une élite. Autrement dit, à tous ceux qui veulent, comme l’écrit Roland Gori, "réaffirmer l’humanité dans l’homme."

À partir de 16h, des militant-e-s de l'éducation populaire ouvriront les discussions sur les enjeux actuels de ce courant dé pensée.

> Lire le blog de Nicolas Roméas:  http://blogs.mediapart.fr/blog/nicolas-romeas

>> https://fr.wikipedia.org/wiki/Cassandre_%28revue%29

>> http://www.laligue35.org/accueil