Jeudi 10 octobre, à partir de 18:00, à la librairie:

Nous recevons pour la seconde fois cette année Nathalie M'Dela-Mounier notamment parce que nous souhaitons d'une manière générale que l'échange s'installe, que les relations entre lecteurs-trices et écrivain-e-s se creusent.
Bien évidemment, avec l'auteure des "Dernières nouvelles du monde et autres histoires de saison" (coédition Les oiseaux de papier, mars 2013) les questions porteront sur le pourquoi de l'écriture mais, nous pourrions également envisager les conditions de la création littéraire, ses exigences, ses bonheurs…

"Ce sixième ouvrage de Nathalie M’Dela- Mounier, rassemble des textes courts, comme autant de dénonciations qui nous invitent à réfléchir et penser le monde autrement. Un voyage littéraire entre réalité et fiction, prose et poésie, à travers un monde tout en contradictions, en quête de valeurs et d’amour." (plat verso de l'édition 2013)



Vendredi 11 octobre, à 18:30, à l'école primaire du 16 rue Papu (Rennes):

En partenariat avec Attac Rennes, nous invitons Cédric Durand à une rencontre-débat autour de l'essai à plusieurs voix dont il assure la coordination: "En finir avec l'Europe", paru cette année aux éditions La Fabrique.
Tout à fait décapant et néanmoins clairvoyant CD et ses contributeurs nous éclairent entre autres sur le"césarisme bureaucratique" à l'oeuvre dans cette Europe toute entière orientée en faveur des élites économiques, politiques et sociales,  au détriment de toute influence et participation de l’ordinaire des populations qu’elle assujettit…

> Voir: http://www.nonfiction.fr/article-6650-faut_il_sacrifier_lue_pour_sortir_de_la_crise_.htm




Samedi 12 octobre, à 18:00, à la librairie:


Cédric Bouleau viendra nous présenter son pot-pourri de textes "Chaosophie et autres Vidéolubies".
Publiées pour la plupart sur gamerslive.fr,  il s'agit de chroniques de jeux vidéo qui emmènent le lecteur dans "quelques réflexions à fort degré d'interprétations contingentes et farfelues", dixit "Le" CB.


Mardi 15 octobre, à 18:00, à la librairie:

Quand, à l'aube des années soixante dix, le sûrement gallésant, devenu brétillien et néanmoins bloggeur assidu Ernest Jouzel doit choisir entre service militaire et coopération, il n'hésite pas une seconde et choisit la direction de l'Algérie et précisément, la kabylie où il restera finalement trois années comme enseignant.
De cette rencontre avec un peuple et sa culture, il tire un premier livre "Bretagne kabylie, à coeurs ouverts" (édité à compte d'auteur, 2013)qui retrace comme il le dit lui même "l'attachement du Breton à ses petits élèves Kabyles".

> Voir: http://www.djazairess.com/fr/elwatan/408114

>> Voir: http://bretagnekabylieacoeurouvert.over-blog.com/